Conférence: 35èmes Journées de Microéconomie Appliquée (JMA), 7-8 juin 2018, Bordeaux

La 35ème édition des Journées de Microéconomie Appliquée (JMA) se tient à Bordeaux (France) les jeudi 7 juin et vendredi 8 juin 2018. Elle est organisée par le GREThA (Groupe de Recherche en Economie Théorique et Appliquée ), UMR CNRS 5113 de l’Université de Bordeaux.

Découvrez le programme : https://jma2018.sciencesconf.org/program

Les chercheurs de la Chaire Économie de Défense présentent leurs travaux aux JMA: un premier article sur les transferts d’armes et un second sur l’illusion monétaire.

Résumés de ces travaux:

Trading arms with the enemy: An approach based on guns versus butter models

Cet article, coécrit par Julien Malizard (chercheur à la Chaire économie de Défense) et Antoine Pietri (IRSEM), vise à explorer théoriquement les transferts d’armes. Le modèle oppose deux “rivaux” dans le cadre du dilemme “beurre-canon” : la production de canon fournit un accroissement de sécurité mais cette production se fait au détriment du “beurre”. Dans le modèle, le canon peut servir à la fois à la protection de celui qui le produit mais également à des transferts d’armes.

D’un point de vue formel, le modèle est à trois étapes : le choix de la quantité d’armes transférées, la production d’armes et enfin la valeur de la production. Contrairement aux précédents travaux, nous montrons qu’il existe des conditions d’existence de transferts d’armes mutuellement bénéfiques. Ce résultat théorique permet d’illustrer certains faits historiques : le commerce d’armes entre le Royaume-Uni et l’Allemagne à la veille de la 1ère guerre mondiale ou encore la vente (avortée) des navires “Mistral” de la France vers la Russie.

Money illusion, financial literacy and numeracy: experimental evidence

Elisa Darriet, Chercheuse en post-doctorat à Chaire Économie de défense présente un article coécrit avec Marianne Guille (LEMMA, Paris 2 et Labex MME-DII)Jean-Christophe Vergnaud (CES, University Paris 1) et Mariko Shimizu (LEMMA, Paris 2). L’illusion monétaire est généralement définie comme l’incapacité des individus à prendre en compte correctement l’inflation ou la déflation lorsqu’ils prennent des décisions. financières​ . Les individus ne sont alors plus rationnels tels que définis par la théorie économique.
Dans cet article, nous analysons l’illusion monétaire au niveau individuel et étudions sa relation avec les capacités de calcul et les connaissances financières. ​N​ous proposons une mesure originale et précise via une tâche expérimentale et analysons les effets de​s connaissances financières et des capacités de calcul. ​Nous montrons que les participants ayant des connaissances financières sont moins sensibles à l’illusion ​monétaire.

 

leo risus sed suscipit Sed Donec nunc ut elementum