Nouvelle publication : Place et rôle structurant des industries de défense dans la réorganisation de la carte militaire en France

Place et rôle des industries de défense dans la réorganisation de la carte militaire en France – Nouvel article de Josselin Droff et Julien Malizard dans la Revue Défense Nationale : La carte militaire de la France a subi de profondes mutations avec la diminution du nombre d’unités et donc d’implantations territoriales. Les compensations fournies en partie par les industries de défense n’ont pas été négligeables et jouent un rôle structurant dans l’aménagement et l’économie de certains territoires.

Depuis la fin des années 2000, la France a connu une importante réforme de sa carte territoriale de la défense en remettant en cause l’organisation géographique héritée de la guerre froide. Dans un contexte budgétaire contraint pour le ministère de la Défense, cette réforme obéit à des impératifs de rationalisation guidés par les nouvelles missions de la défense et l’évolution des menaces dans le cadre plus général de la Révision générale des politiques publiques (RGPP). Les récentes attaques terroristes ont conduit à mettre un terme à la réduction des effectifs, voie privilégiée jusque-là (voir l’actualisation LPM). On peut toutefois s’intéresser aux conséquences économiques de la réforme de l’organisation géographique des armées dans une perspective d’évaluation des politiques publiques sur une période allant de 2008 à aujourd’hui.

Retrouvez l’article ici

DROFF J, MALIZARD J (2017) “Place et rôle structurant des industries de défense dans la réorganisation de la carte militaire en France”, Revue Défense Nationale, Mai 2017 n°800, p. 155-160

 

A propos de la Revue Défense Nationale :

La Revue Défense nationale ne ressemble à aucune autre : sa vocation est d’aborder tous les sujets politiques, économiques, sociaux, scientifiques nationaux et internationaux, en les traitant sous l’angle de la défense. Cette particularité lui a valu de survivre à la Seconde Guerre mondiale et, par la suite, à toutes les crises, épreuves et changements de régime qui se sont succédés. C’est que subsiste en France un public qui, malgré ses différences d’opinion, d’origine et de sensibilité, garde la même préoccupation, celle de la défense.