Remise des prix scientifiques de l’IHEDN 2017

Le Général de corps d’armée Bernard De Courrèges d’Ustou, directeur de l’IHEDN, a remis les prix scientifiques de l’IHEDN aux lauréats au cours d’une cérémonie officielle le 19 avril 2017, en présence de Jean Belin, titulaire de la Chaire Economie de Défense et membre du jury.

Les prix scientifiques de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) ont pour but de mettre en valeur la recherche consacrée notamment aux questions de défense, de sécurité, de relations internationales, de politique étrangère, d’armement et économie de défense.

Ils permettent également de favoriser les liens entre l’IHEDN et le monde universitaire.

Créés en 1998, ils récompensent chaque année des chercheurs en master II recherche et en doctorat, dont les travaux, soutenus dans l’année, font progresser les connaissances dans le domaine des sciences humaines et sociales. Les candidatures sont étudiées par un jury composé d’universitaires et de personnalités qualifiées désignés par le directeur de l’IHEDN.

Remise des prix scientifiques de l’IHEDN 2017 :

1) Prix de thèse

Troisièmes prix ex aequo
Madame Alice Pannier
Pour l’obtention du troisième prix de thèse, dans le cadre de sa thèse de science politique intitulée « Franco-British defence cooperation under the Lancaster House Treaties (2010) : Institutionalisation meets the challenges of bilateral cooperation », soutenue à Sciences Po Paris, sous la direction du Professeur Frédéric Ramel et du Professeur William Philipott.

Madame Marie des Neiges Ruffo de Calabre
Pour l’obtention du troisième prix de thèse, dans le cadre de sa thèse de philosophie intitulée « Problèmes éthiques posés par le remplacement de l’humain par des robots. Le cas des systèmes d’armes autonomes », soutenue à l’Université Paris IV Sorbonne, sous la direction du Professeur Jean-Michel Besnier et du Professeur Dominique Lambert.

Deuxième prix
Madame Namie Di Razza
Pour l’obtention du deuxième prix de thèse, dans le cadre de sa thèse de science politique intitulée « La protection des civils par les opérations de maintien de la paix de l’ONU : le cas de la MONUC/MONUSCO en République démocratique du Congo (1999-2005) », soutenue à Sciences Po Paris, sous la direction du Professeur Jacques Semelin.

Premier prix
Madame Amélie Zima
Pour l’obtention du premier prix de thèse, dans le cadre de sa thèse de science politique intitulée « Penser le changement en relations internationales : le cas du premier élargissement post-guerre froide de l’OTAN (1989-1999) », soutenue à l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense, sous la direction de Georges Mink, Directeur de recherche émérite au CNRS.

2) Prix de mémoire de master 2 recherche

Troisième prix
Madame Elena Lysak
Pour l’obtention du troisième prix de mémoire master 2 recherche, dans le cadre de son mémoire de sociologie intitulé « Femme de militaire : Mère de famille ou Soldat sans contrat ? », soutenu à l’Ecole des Hautes études en sciences sociales, sous la direction de Christelle Avril, Maîtresse de conférences.

Deuxième prix
Lieutenant Corentin Pfortner
Pour l’obtention du deuxième prix de mémoire master 2 recherche, dans le cadre de son mémoire d’histoire intitulé « La mission diplomatique et militaire française près la Cour de Vienne lors de la Guerre de Sept Ans » (1756-1763 », soutenu à Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction du Professeur Hervé Drévillon.

Premier prix
Monsieur Alfred Amiot
Pour l’obtention du premier prix de mémoire master 2 recherche, dans le cadre de son mémoire d’histoire intitulé « Occupation ? Apartheid, Choc des civilisations ? Histoires et perceptions différentes de la présence israélienne en territoires palestiniens dans la recherche israélienne contemporaine », soutenu à Sciences Po Aix, sous la direction du Professeur Walter Bruyère-Ostells et Cédric Parizot, Chercheur à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman.